Avec des disparités sociales économiques, culturelles et environnementales importantes, sans compter la voie ferrée qui vient scinder Saint-Henri en deux, le projet se veut un projet de cohésion sociale. Il s’insère dans un parc linéaire le long de la voie ferrée. Celle-ci devient ainsi un point de ralliement et non plus une limite. La Halte Saint-Henri vient s’intégrer au coeur de ce parc, également point central du quartier. Un grand espace de rassemblement, agrémenté d’une cuisine communautaire, d’une bibliothèque partagée, d’un comptoir de prêt d’équipements sportifs ainsi que des espaces d’expositions composent le projet. Bref, la Halte Saint-Henri se veut de créer des espaces communs où les citoyens partageront ensemble leurs idées, leurs loisirs, leur culture et leur savoir afin de créer une communauté plus forte et plus solidaire.

La Halte St-Henri

SIMON CYR 

1/7

1/1

Avec l'appui de la Chaire Fayolle-Magil Construction en architecture, bâtiment et durabilité - Université de Montréal

© 2017 - 2020 par les étudiants de l'atelier en Éthiques et pratiques du projet d'architecture