L’objectif est de proposer un aménagement accessible au plus grand nombre de personnes possible, un endroit où se côtoient petits et grands, visiteurs et résidents, plongé dans un espace marquant de la ville. C’est la construction d’un nouveau lieu de vie, le nouveau centre d’un petit village au sein de la ville. L’ancienne usine d'armement, un lieu hautement  patrimonial, à laquelle on donne un second souffle de vie, est en dialogue direct avec l’intervention. Le canal Lachine ainsi que tous les sous-canaux et industries qui s’y attachaient, qui ont longtemps été le principal vecteur de développement de la ville de Montréal, sont de retour au centre de ce projet, ralliant développement socio-économique et conservation du patrimoine.

 le patrimoine industriel au service du

développement social 

une usine; un village

 PATRICE SENÉCAL 

Avec l'appui de la Chaire Fayolle-Magil Construction en architecture, bâtiment et durabilité - Université de Montréal

© 2017 - 2020 par les étudiants de l'atelier en Éthiques et pratiques du projet d'architecture