ACUPUNTURA URBANA

Gabriel FAFARD
Maxime GIASSON
Alexandre HARTON
Eleanora ZUDICH

 DANS LE QUARTIER DE PANORAMA, ON SUBIT L’EAU, SA PRÉSENCE ET SON ABSENCE. ELLE EST À LA FOIS DÉSIRÉE, CAR L’EAU COURANTE N’EST PAS TOUJOURS DISPONIBLE ET INDÉSIRABLE, CAR LES INONDATIONS ET INFILTRATIONS SONT RÉCURRENTES. DANS CE CONTEXTE, LE PROJET VISE DONC À VALORISER ET À EXPLOITER LE POTENTIEL DE L’EAU AU TRAVERS D’ESPACES LIBRES SITUÉS LÀ OÙ LA MOBILITÉ EST UN ENJEU IMPORTANT. LES SOLUTIONS PROPOSÉES SUIVENT EN QUELQUE SORTE LE COURANT THÉORIQUE D’UN URBANISME SITUATIONNEL. DES INTERVENTIONS TACTIQUES À L’AIDE DE DEUX ÉLÉMENTS, LA TERRASSE (EN AVAL) ET LE PARASOL (EN AMONT) ONT POUR OBJECTIFS D’AMÉLIORER LES CONDITIONS DE VIE DES RÉSIDENTS.

1/39
En voir plus

Avec l'appui de la Chaire Fayolle-Magil Construction en architecture, bâtiment et durabilité - Université de Montréal

© 2017 - 2020 par les étudiants de l'atelier en Éthiques et pratiques du projet d'architecture